A Blog from Mark Darrah – Dragon Age III Inquisition

Hey everyone,

We are going to do things a little differently today. Some of you may not know who I am so to start out, I’m going to tell you a little bit about myself.

I joined BioWare in May of 1997 making this year my 15th year with the Company (So, old…). I am a programmer by training and implemented the AI, scripting, and combat systems in Baldur’s Gate. After that, I moved into a lead programmer role on Tales of the Sword Coast, BG2, and Throne of Bhaal. I kept my hands dirty during this time; you have me to blame for the wild mage.

After the Baldur’s Gate series, I was the lead programmer on Jade Empire, though I made a brief detour to implement the first version of the DM client in Neverwinter Nights.

Then through a weird series of un-relatable stories, I ended up on BioWare’s handheld title Sonic Chronicles: The Dark Brotherhood. I started out as Lead Programmer and finished in charge of the project. Along the way I managed to write a scripting language somehow WORSE than the one in BG, yet at the same time coded a stats system that I am VERY proud of. Fundamentally, the core achievement was that you could not die after you had already; it’s surprising how hard that can be to ensure, sometimes.

Finally I moved over to the Dragon Age franchise. I have been the Executive Producer since just before Dragon Age: Origins shipped.

I am part of an active D&D campaign, love collecting pen and paper stuff and like walks on the beach.

Actually I don’t like walks on the beach, too smooshy.

Okay, enough about me, why have I called you all here today?

I am pleased to confirm that we are, in fact, working on the next Dragon Age game. Not a big surprise to most of you, I know. We have been working on it in some way for about two years now with the bulk of our efforts ramping up about 18 months ago.

Part of that effort has involved you, our fans, and the feedback you’ve provided for Dragon Age: Origins, Dragon Age II, and their DLC. We’ve visited message boards, read reviews, and we’ve gone to events to have direct face to face conversations with some of our most passionate fans. We’ve been listening, and we will continue to listen.

Recently, I said that we didn’t want to talk about Dragon Age III unless we had something to show. I’m trying to stick to that plan and won’t be revealing much today. That said, a lot of information and rumors have surfaced recently and we don’t want to hide from them. There are a BUNCH of things that I really want to share with you but I want to do this right, and doing it right requires some more time.

So here’s what I can confirm for now:

  • The next game will be called Dragon Age III: Inquisition.
  • We won’t be talking about the story of the game today. Though you can make some guesses from the title.
  • This game is being made by a lot of the same team that has been working on Dragon Age since Dragon Age: Origins.  It’s composed of both experienced BioWare veterans and talented new developers.
  • We are working on a new engine which we believe will allow us to deliver a more expansive world, better visuals, more reactivity to player choices, and more customization. At PAX East, we talked about armor and followers… Yeah, that kind of customization. We’ve started with Frostbite 2 from DICE as a foundation to accomplish this.

 

There’s much more to talk about, of course, but it will have to wait until it’s ready for the prime time.

We are going to be as open as we can. We will continue to have a dialogue with you and answer what questions we can. Keep providing us with your feedback. I’m excited about what we are working on and I hope that you will be too. I know this is going to be hard to believe, but it is just as hard for me not to tell you stuff as it is for you to wait.

With thanks for your enthusiasm, and your patience,

Mark

_________________

 

Bonjour à tous,

Nous allons faire quelque chose de différent aujourd’hui : pour ceux de vous qui ne me connaissent pas, voici quelques détails à propos de moi.

J’ai commencé à travailler chez BioWare en mai 1997, il y a 15 ans (ça ne me rajeunit pas, quand même…) Je suis un programmeur de formation, et mes premières responsabilités ont étés d’implémenter le combat, le scripting et l’I.A. pour Baldur’s Gate. Ensuite, j’ai été programmeur en chef sur Tales of the Sword Coast, BG2 et Shadows of Amn. En fait, c’est moi que vous pouvez blâmer pour le mage entropiste…

Après la série de Baldur’s Gate, je fus programmeur en chef sur Jade Empire, ceci après un bref détour sur Neverwinter Nights ou j’eu la tâche d’implémenter les premières versions du client MD.

Par la suite j’ai travaillé sur Sonic Chronicles : La Confrérie des ténèbres comme programmeur en chef, pour finir le jeu en tant que directeur de projet. Durant ce processus, j’ai réussi à écrire un langage de scripting plus atroce que celui de BG, mais en même temps, j’ai monté un système de statistiques duquel je suis extrêmement fier encore aujourd’hui. L’accomplissement principal? Il était impossible de mourir une fois que l’on était déjà mort. C’est surprenant comment cela est difficile à assurer, parfois!

Finalement, j’ai eu l’opportunité de travailler sur la licence de Dragon Age, dont je suis le Producteur Exécutif depuis juste un peu avant la publication de Dragon Age : Origins.

Je fais partie d’une campagne de D&D, j’adore collectionner tout ce qui est relié au  jeu de rôle sur table et j’affectionne les longues marches sur la plage. En fait, non – je n’aime pas les longues marches sur la plage, je trouve ça trop cucul.

Et maintenant – pourquoi est-ce je vous écris aujourd’hui?

J’ai le grand plaisir de vous annoncer que nous sommes effectivement en train de travailler sur le prochain jeu Dragon Age. Ce n’est pas une énorme surprise pour la plupart d’entre vous, je le sais. Cela fait maintenant environ 2 ans que nous travaillons sur ce projet, et nos efforts y sont devenus plus considérables au cours des 18 derniers mois.

Pendant tout ce temps, vos commentaires sur Dragon Age : Origins, Dragon Age II et leurs différentes extensions ont fait partie intégrante de nos efforts. Nous avons visité les forums, étudié les critiques et commentaires sur les jeux et nous avons participé à maints évènements afin d’échanger en personne avec nos fans les plus passionnés. Nous vous écoutons avec attention, et nous allons continuer à le faire.

Récemment, j’ai mentionné nous préférions ne pas parler de Dragon Age III à moins d’avoir quelque chose de solide à vous montrer. Je tente de conserver cette approche, et nous ne révélerons donc pas beaucoup aujourd’hui. Ceci dit, beaucoup de ouï-dire et de rumeurs ont fait surface récemment, et nous ne voulons pas faire comme s’ils n’existaient pas. Il y a tellement de choses que j’aimerais partager avec vous, mais je tiens à le faire de la bonne manière, et ceci va nécessiter un peu plus de temps.

Voici ce que je peux vous confirmer pour le moment :

  • Le titre du prochain jeu sera Dragon Age III : Inquisition
  • Nous ne parlerons pas de la thématique narrative du jeu aujourd’hui. Par contre, vous pouvez toujours tirer vos propres conclusions à partir du titre.
  • L’équipe  qui travaille sur la licence depuis Dragon Age : Origins se consacre aussi à ce chapitre de Dragon Age. Elle est composée de vétérans de BioWare, mais aussi de talentueux nouveaux développeurs.
  • Nous travaillons sur un nouvel engin qui nous permettra de livrer un monde plus grand, des visuels de meilleure qualité, une plus grande réactivité aux choix des joueurs et plus de personnalisation. Durant PAX East nous avons parlé d’armures et de compagnons… oui, c’est de ce genre de personnalisation que l’on parle! Nous avons commencé en utilisant Frostbite 2 de DICE comme base afin d’accomplir ceci.

Il reste bien des choses à révéler, bien sûr, mais nous allons devoir attendre que ce soit prêt à être bien présenté. Nous allons être aussi transparents que possible durant ce processus. Nous allons continuer à dialoguer avec vous et à répondre à vos questions autant que nous le pouvons. S’il-vous-plaît, continuez à nous transmettre vos commentaires et impressions.

Je sais que ceci peut être dur à croire, mais je vous assure que c’est aussi pénible pour moi de ne pas tout vous dire que ce l’est pour vous d’attendre.

Merci beaucoup pour votre enthousiasme, et votre patience,

Mark.